Percussions | Poésie

Sonores boréales

Sylvain Lemêtre

Sylvain Lemêtre a devant lui une table débordant de percussions inédites, qu’il a conçue pour proposer un spectacle intime, portrait sincère et reflet de sa propre pratique de percussionniste affranchit de toute territorialité musicale. Que la musique soit écrite, orale, organisée ou improvisée, archaïque, outrancière, de chambre ou d’ailleurs, elle n’en reste pas moins une affaire de son et de partage. De là naît sa propre musique, qu’il restitue à grands coups de « boum » et de « tak ». Dans ce spectacle musical parlé et percuté, il est question de tortures sonores du Roi Kouloud, d’intestin flûte, des cheveux archets ou encore de claquettes électriques…
Sylvain Lemêtre suit ses études au Conservatoire national de région de Rueil-Malmaison auprès de Gaston Sylvestre et François Bedel. Il obtient un premier prix de Percussion et un premier prix de Musique de chambre. Il étudie également les percussions traditionnelles mandingues et afro-cubaines avec Christian Nicolas à l’École nationale de musique d’Argenteuil, d’où il sortira avec un 1er prix. Aujourd’hui, il aborde avec le même plaisir la musique écrite, orale, organisée ou improvisée, de l’avant ou de l’après, pointue, archaïque, minimale, outrancière, urbaine. Il s’investit dans les ensembles suivants : “Ensemble Cairn“ dirigé par Jérôme Combier, Trio La Soustraction des Fleurs de Jean-François Vrod, “Léger Sourire“ duo de théâtre musical, “Surnatural Orchestra“, “Real Thing#3“ de Marc Ducret, “Printemps“ de Sylvaine Hélary, “Magnetic ensemble“ de Antonin Leymarie.
Mardi 6 juillet  [18:00]

Lieu à définir