cinéma en plein air & veillée-rencontre

Composer les mondes

Elisa Lévy

Alice Carabédian & Fanny Lopez

UN FILM ÉCRIT ET RÉALISÉ PAR ÉLIZA LÉVY SUR LA PENSÉE DE PHILIPPE DESCOLA

À partir d’où repenser notre monde pour le transformer ? Philippe Descola a consacré sa vie d’anthropologue à étudier comment les humains composaient leurs mondes ; parti d’Amazonie il a tourné son champ de recherche vers l’Europe, afin de comprendre comment nous, les modernes, avions pu rendre la terre de moins en moins habitable.
Le film l’emmène incarner ses idées au coeur d’une expérience sociétale unique au monde, en France, à Notre-Dame-des-Landes. Là, en lieu et place d’un aéroport pharaonique, se déploie une nouvelle composition du monde.

VEILLEE RENCONTRE AUTOUR DU FILM

« Face à la catastrophe, oserons-nous rêver d’autres mondes ? Il faut certes le praticable, le réalisable, le concret, mais il faut aussi l’énergie et l’audace de l’utopie radicale. Au-delà des cabanes, il faudrait penser les fusées. » En écho à la projection du film d’Éliza Lévy, L’Arpenteur invite, aux côtés de la réalisatrice, Alice Carabédian, philosophe sur les utopies politiques, et Fanny Lopez, enseignante-chercheuse en histoire et sociologie de l’énergie, à ouvrir une discussion avec le public autour de la question de l’utopie.

Elisa Lévy

Éliza Lévy naît à Genève en 1978. Son travail personnel fait émerger des mondes et des formes
nouvelles. Après des études de cinéma, elle
apprend son métier de réalisatrice en filmant la
scène hip-hop parisienne des années 90. Pendant
vingt ans, elle tourne, monte et réalise différents
formats pour le cinéma et la télévision. Elle
adapte actuellement en série le roman de Wajdi
Mouawad, Anima (ARTE). En 2015, elle entame un
dialogue avec Philippe Descola. De leur collaboration naîtront deux films « Composer les Mondes » (2021) et « La Fausse Transparence du Réel », long métrage en cours d’écriture.

Alice Carabédian

Alice Carabédian, utopiste des grands chemins,
diplômée de lettres modernes et docteure en
philosophie politique et co-fondatrice de L’Archipel
des devenirs/Centre de recherches sur l’utopie.
Elle vient de publier Utopie radicale, Par-delà
l’imaginaire des cabanes et des ruines (éditions Le
Seuil, 2022).

Fanny Lopez

Fanny Lopez, historienne de l’architecture et des
techniques, est maîtresse de conférences à l’ENSA
Paris-Est et chercheuse au LIAT, ENSA Paris-Malaquais. Ses activités de recherche portent sur
l’impact spatial, territorial et environnemental des
infrastructures énergétiques et numériques, ainsi
que sur les imaginaires techniques associés. Elle
a notamment publié L’Ordre électrique, infrastructures énergétiques et territoires (Éd. Métis Presses, 2019) pour lequel elle a obtenu le prix de l’Association académique de recherche, d’histoire et de sociologie de l’énergie 2021.
Mardi 5 juillet  [20:30]

Pré Marcel [Sainte Agnès]

Tout public • 6 €

Pass "soirée canopée" comprenant le concert de La Tournée des Refuges + le cinéma en plein air + la veillée-rencontre avec Eliza Lévy, Alice Carabédian & Fanny Lopez