Regards
croisés

rencontres artistiques hors champ

Massif de Belledonne & Vallée du Grésivaudan | Isère & Savoie

Chaque année, Scènes obliques invente ses projets artistiques avec la préoccupation de les mettre en partage le plus largement possible. C’est à partir de temps forts tels que le Festival de l’Arpenteur, Rendez-vous au Manoir ! ou encore grâce à des résidences de création sur le territoire que nous initions des temps d’échanges, de pratiques artistiques, de création partagée. Ces projets forgent, tout autant que l’organisation d’événements artistiques en altitude, le socle de l’engagement que Scènes obliques s’est donné en tant que générateur de liens et facilitateur de l’accès à la parole de l’artiste. 

Scènes obliques décline ainsi chaque année de nombreux projets qui revisitent, chacun à leur manière, la présence d’artistes, au-delà des spectacles, avec la complicité de nombreux partenaires.

" Nous portons la conviction que l’art se renouvelle à chaque situation et à chaque contexte dans lequel il doit se réinventer. Dans ces espaces souvent à la marge de ce que l’on considère comme propres à la culture se crée un champ des possibles au cœur duquel l’art, la culture, l’artiste et l’acteur culturel ont un rôle de défricheur à jouer. "

Des actions avec toutes et tous,

co-construites avec les partenaires

Si l’on s’attend spontanément à trouver la culture dans les lieux dédiés, on imagine peut-être moins facilement s’y confronter dans l’espace naturel montagnard. Pourtant la multiplicité des paysages dans lesquels elle peut s’immiscer conjuguée à la proximité qu’elle convoque avec le public en investissant la quotidienneté de nos lieux de vie fait aussi de la montagne un espace citoyen interculturel vivace. Très attachée à faire de la montagne un terrain vecteur de lien, Scènes obliques prend le pari d’en investir les interstices pour écrire et inventer de nouvelles manières d’être au monde, de faire commun, de vivre ensem ble. Ainsi les refuges de montagne, les écoles de village, les centres d’accueil ou encore les sentiers de randonnées se constituent comme des terrains d’expérimentation artistiques propices à l’imaginaire,à la rencontre et au pas de côté. En laissant toute sa place à l’artiste dans son rôle de défricheur comme de passeur, Scènes obliques s’attache ainsi à multiplier les présences à ce territoire d’altitude pour faire varier les chemins d’accès à la Culture et aller à la rencontre des gens qui l’habitent.

Actu'

Des nouvelles de Tomas Bozzato

Après une année de travail avec le collège belledonne, Tomas Bozzato poursuit sa création documentaire autour de "Portraits rêvés" avec le lycée professionnel d'Allevard, . Différentes projections feront suite à ce projet.​

Saison 2022

Les projets en cours

Susciter la rencontre

La mise en œuvre des événements artistiques est le socle de partenariats construits sur mesure sur la base de la rencontre ente l’œuvre, l’artiste et le public. Plus spécifiquement orientés vers les personnes à la marge des réseaux culturels, ces partenariats visent leur participation à des spectacles, des ateliers et des « bords de scène » pour faciliter leur accès à la culture. D’autre part, ces occasions sont aussi la possibilité d’une immersion active dans les coulisses de l’organisation des manifestations.

rencontre & découverte
dans le cadre de nos événements

Parcours du spectateur

Scènes obliques & Artistes associés

Partenaires du projet

Centres de loisirs du Grésivaudan, Centre social de Brignoud, SAJ du Touvet, IME Le Barioz, MECS Barbaz...

Les événements portés par Scènes obliques permettent d’entretenir des liens avec des structures qui ont été au cœur de projets artistiques développés au sein même de leur institution ou qui souhaite développer des projets communs avec les artistes que nous accompagnons. Ces expériences sont ainsi le socle d’une relation privilégiée qui nous permet chaque année d’envisager la venue de jeunes et de moins jeunes sur le festival et si possible dans un cadre sur mesure notamment avec la rencontre d’artistes en bord plateau. Parcours découverte sur les événements portés par Scènes obliques, mais aussi dans les salles culturelles de Belledonne et de la vallée du Grésivaudan.

Ateliers de pratique artistique
dans la cadre du Festival de l'Arpenteur

Atelier des gens

Scènes obliques & Artistes associés​

Partenaires du projet

En cours d'élaboration

Dans un souci d’ouverture vers les pratiques artistiques, le Festival de l’Arpenteur déploie chaque année un ensemble d’ateliers plutôt décalés, comme une invitation à susciter la curiosité et faciliter l’envie de participer.

Dans le cadre de sa 26ème édition, trois rendez-vous ont été au programme : un stage de création théâtrale autour du cosmos, sur trois jours, avec la Cie Les Non Alignés, une journée d’atelier d’écriture à dire, pour enfants et parents, avec Claire Rengade, et deux spectacles-ateliers autour d’une série de machines à écrire délirantes, avec les Machines de Sophie.

Les propositions pour la 27e édition de l’Arpenteur sont en cours d’élaboration.

Compagnonnage culturel
dans la cadre du Festival de l'Arpenteur

Horizons d’Arpenteur

Scènes obliques & Artistes associés​​

Partenaire du projet

Centre pénitentiaire | Aiton (73)

Cette année encore, Scènes obliques s’associera à un artiste pour travailler au déploiement de l’activité artistique et culturelle au delà des barrières, en collaboration avec un groupe de détenus, au sein Centre pénitentiaire d’Aiton. Dans un second temps, les détenus seront invités à s’immerger dans le Festival de l’Arpenteur pour découvrir les coulisses d’autres créations portées par les artistes en présence. En parallèle, le groupe sera invité à intégrer l’équipe organisatrice pour participer aux coulisses comme à la vie du festival.

L’artiste associé au projet pour la saison 2022, et les propositions de création et d’intervention à Aiton sont en cours d’élaboration.

Compagnonnage culturel
dans la cadre du Festival de l'Arpenteur

Camp de l’Arpenteur

Scènes obliques & Artistes associés​​​

Partenaire du projet

SESSAD/SAISpro de l’Aulp | Tencin (38)

Pour la nouvelle édition du festival, un groupe d’adolescents du SESSAD viendra vivre le festival sur trois jours. Ce séjour sera l’occasion de découvrir l’envers du décor et d’être autant que possible acteur dans l’organisation même de l’événement. Cette initiative s’oriente vers la participation des jeunes à des tâches confiées en tant que bénévoles (cuisine, technique, billetterie), une découverte de la radio avec le studio in situ de Radio Grésivaudan et un parcours artistique composé d’un ou deux spectacles et de rencontres avec les auteurs et comédiens associés.

Partager l'expérience

Par l’entremise de présences artistiques au long cours, Scènes obliques accompagnze des projets de recherche, d’écriture et de création pour tisser des liens avec les acteurs du territoire situés bien souvent hors du champ culturel. La démarche est motivée par la rencontre avec des habitants, notamment des jeunes et des personnes parfois éloignées de la culture. Elle tente ainsi d’ouvrir un espace d’échange plus intimiste et moins intimidant entre les artistes et le public en proposant des temps de créations et d’expériences partagées.

Atelier d'éducation
artistique et culturelle

Folklore moderne

Greg Gilg [Chant choral]

Partenaires du projet

École primaire & Commune de La Pierre

Quand la fantaisie d’un compositeur idoine rencontre les musiques du Grésivaudan pour un chœur d’enfants.

Après une première rencontre autour de la création sonore, Greg Gilg invite les enfants de La Pierre à expérimenter le chant choral autour d’un répertoire de musique traditionnelle du Grésivaudan qu’ils vont revisiter pour créer un répertoire hybride et original. Avec la complicité d’un dumiste, il sensibilisera par ailleurs l’équipe éducative au travail du chœur et préfigurera le cadre artistique d’un projet de chorale au long cours que l’établissement souhaite lancer en 2022/23.

Atelier d'éducation
artistique et culturelle

Autour de Giono #1

Cie Les Non Alignés [Culture scientifique]

Partenaire du projet

Collège Flavius Vaussenat | Allevard

A l’image du processus de leur propre création,les Non Alignés proposeront une forme de présence hybride aux élèves de 5ème et 4ème pour explorer le texte de Jean Giono sous le prisme des sciences, de la littérature et de la musique, venir questionner leur rapport aux écologies et tirer les fils d’une mise en scène de leur recherche en autant d’entresorts poétiques et scientifiques. Les comédiens partageront avec eux des outils de lecture à voix haute, de création sonore (webradio), de scénographie et de mise en lumière pour co-construire la mise en scène du fruit de ce travail. Avec la complicité d’enseignants de français, technologie, physique et de la documentaliste, les élèves mèneront aussi une démarche en lien avec leur territoire.

Atelier d'éducation
artistique et culturelle

Autour de Giono #2

Cie Les Non Alignés [Théâtre]

Partenaire du projet

Collège Belledonne | Villard-Bonnot

S’inspirant du texte de Jean Giono « L’Homme qui plantait des arbres », Clémentine Pouvreau, enseignante de l’atelier théâtre, a écrit un texte original qu’elle souhaite confier à son groupe pour leur dernière année au collège. Ce travail théâtral s’accompagnera de la découverte de la vie de Giono lors d’un voyage thématique et des interventions des Non Alignés.
Ces derniers inviteront en fin de parcours les élèves de l’atelier théâtre à s’approprier ce manifeste poétique de la cause écologiste. Avec la complicité de l’enseignante, ils tireront les fils que brode l’auteur à travers ce texte pour témoigner d’un autre rapport possible à soi et au vivant, le traduire à partir de jeux d’écriture, de jeux au plateau et de scénographie, pour en faire ainsi un objet spectaculaire vivant.

Atelier d'éducation
artistique et culturelle

Pas-sages

Cie L'élan théâtre [Théâtre]

Partenaire du projet

Service d'accueil de jour (SAJ) du Touvet

Pas-sages invite les personnes en situation de handicap à investir le champ du théâtre pour explorer leurs capacités à créer et se construire comme membre de la communauté. Avec le double enjeu de reconnaître la capacité à créer des personnes porteuses de handicap tout en construisant des liens avec leur territoire et leurs concitoyens pour se construire comme membre de cette communauté, Pas-sages propose à un groupe d’adultes d’investir le champ du théâtre avec la complicité d’un comédien professionnel présent au long cours dans l’institution.