Résidence
de territoire

Compagnonnage

Massif de Belledonne & vallée du Grésivaudan

Avec cette forme de présence de l’artiste sur le territoire, Scènes obliques souhaite inventer, au cas par cas, les modalités d’un compagnonnage inscrit dans la durée (2 ou 3 ans). Conçu avec agilité et adaptabilité, confiant dans la force de l’empreinte humaine dont il peut être à l’origine, ce temps de résidence s’appuie sur un ensemble de périodes d’immersion, au plus près des paysages – jusque dans leurs moindres replis -, et surtout des gens. Les projets artistiques sont guidés par l’acte de création qui en constitue l’ossature. Ils cherchent à résonner au mieux sur le territoire, selon les étapes de leur développement. Et s’appuie sur toutes formes de rencontres : performances, ateliers, échanges, lectures, spectacles… dans les lieux les plus variés. Depuis 2019, Scènes obliques s’est associée à la Compagnie des Non-Alignés.

Cie Les Non-Alignés

2019 > 2022

Pour cette troisième année de compagnonnage, Scènes obliques tente le pari d’une carte blanche avec Les Non Alignés pour mettre en mouvement une présence plurielle au Manoir de Vaubonnais.

Cheminement agile vers une forme spectaculaire inédite, cette résidence artistique de territoire convoquera un travail d’écriture et d’adaptation scénique des créations du collectif au paysage, notamment autour des spectacles Mort d’une montagne et Destin(s). Cette présence privilégiée au territoire sera en outre nourrie par une résidence au Collège Flavius Vaussenat et une création partagée au Collège Belledonne. Portés par le texte de Jean Giono « L’homme qui plantait des arbres », ces projets frères initieront un questionnement sensible de ces jeunes citoyens sur les écologies. A partir de cet ancrage vivace et du regard offert par ces artistes-chercheurs-montagnards, Scènes obliques invente pour cette année une nouvelle façon d’habiter le Manoir de Vaubonnais, façonnant plus finement encore la conception de cet espace tout en proposant aux habitants de se l’approprier à travers un format inédit de ses Rendez-vous au Manoir où ils pourront découvrir le fruit de cette présence artistique au long cours.

Collectif théâtral aux activités multiples et foisonnantes, nous sommes présents dans le massif de Belledonne depuis 2018, et nous tissons avec régularité des liens avec le territoire et ses habitants. Plusieurs spectacles ont ainsi déjà été créés ou représentés dans différents villages, refuges ou en espace naturel : Terres d’en haut, Le Mont Analogue, Horizon(S)… Et aujourd’hui, Mort d’une montagne.